Accueil > Boite à outils & tutoriels > 7 conseils pour utiliser efficacement Linkedin

7 conseils pour utiliser efficacement Linkedin

Le mois dernier, je suis intervenu lors d’un afterwork organisé par la société de portage salarial Links Consultants afin d’aborder Linkedin. Si de plus en plus de professionnels ont un profil sur le réseau social, peu d’entre eux sont pleinement à l’aise pour l’utiliser efficacement. Voici en 7 points ce qu’il faut retenir de ma présentation (slides à la fin de l’article).

7 conseils pour utiliser efficacement Linkedin

Linkedin n’est plus à présenter. Il est actuellement le plus grand annuaire de professionnels au monde, nous permettant d’accéder à presque n’importe qui. Celui qui n’y est pas inscrit, « n’existe pas » dans le monde professionnel. A ce titre, je rejoins Bruno Fridlanski, pour qui « ne pas être sur Linkedin, c’est se tirer une balle dans le pied » (L’Usine Nouvelle).

Le réseau social prend actuellement une importance très forte. C’est d’ailleurs depuis 6 mois la formation n°1 que l’on me demande, que ce soit pour des communicants, commerciaux ou des dirigeants. Selon moi, trois actualités concomitantes expliquent ce contexte (que vous connaissez probablement si vous recevez ma veille digitale hebdomadaire) :

  1. la mise en redressement judiciaire de Viadéo, son concurrent traditionnel français en novembre 2016 ;
  2. le rachat de Linkedin par Microsoft fin 2016 pour plus de 26 milliards de dollars ;
  3. le développement dans l’éducation et l’enseignement supérieur du réseau social.

A moyen et long terme, il y a fort à parier que ce réseau professionnel renforce sa position de leader. C’est donc le moment idéal pour penser sérieusement à exploiter le potentiel de l’outil. Mais par où commencer ? 7 conseils qui peuvent paraitre simplistes mais qui sont pourtant (trop) régulièrement oubliés.

Définissez votre stratégie Linkedin

Que ce soit pour organiser sa veille sur les réseaux sociaux ou déployer une stratégie d’influence, tout commence par une bonne stratégie.

D’une banalité évidente, ce conseil n’est pourtant pas suivi par une grande majorité des professionnels sur Linkedin : pour réellement en faire un outil au service du développement de son entreprise, il convient de définir précisément ses cibles, contenus et objectifs :

  • qui souhaitez-vous toucher sur Linkedin ? Des responsables RH, communication, marketing ? Des dirigeants de TPE/PME ? …
  • quels contenus (articles, tutos, etc.) intéressent vos cibles ? Qu’est-ce qui leur apportera de la valeur ajoutée dans leur quotidien ?
  • quels sont les objectifs concrets de votre présence sur Linkedin ?

Ces 3 points sont essentiels, puisque l’ensemble des bonnes pratiques suivantes en découlent. Ne passez pas à côté de cette 1ère étape incontournable.

Donnez-vous les moyens de faire une première impression

Votre profil est-il correctement renseigné ? Plus qu’une approche « CV », soyez méthodique dans son organisation :

1- Ajoutez une photo qui donne envie de vous rencontrer, vous présente comme vous êtes habillés dans la vie de tous les jours et où l’on vous reconnait ;

2- Travaillez votre titre (qui peut-être différent de votre expérience actuelle…) en y intégrant les mots-clés susceptibles d’être utilisés par vos cibles ;

3- Intégrez votre pitch au tout début de votre résumé ; par défaut, Linkedin affiche ses 220 premiers caractères. C’est ainsi le premier élément que l’on verra en visitant votre profil. Ensuite, vous pouvez rédiger votre résumé en y ajoutant là aussi des mots-clés, un call-to-action clair et des médias (liens URL) qui en disent plus sur vous. Si votre résumé est très « textuel », utilisez des emojis pour le rendre plus lisible et attrayant ;

4- Modifiez l’URL de votre profil public. Déjà pour avoir un lien de profil plus propre, mais également pour qu’il soit plus court et « Google-friendly » en terme de SEO ;

5- Utilisez avec intelligence les compétences et les recommandations ; par défaut, Linkedin n’affiche que 3 compétences et 3 recommandations. Sachez qu’il est possible de choisir celles que vous souhaitez rendre visible sur votre profil. Choisissez les en fonction des atouts que vous souhaitez valoriser… auprès de vos cibles.

Exemple profil Linkedin Bryan CODER

Aperçu de mon profil Linkedin – juin 2017

Valorisez votre expertise en partageant des présentations sur Slideshare

Propriété de Linkedin, Slideshare est l’outil idéal pour partager vos présentations commerciales, vos slides de conférence, vos notes de synthèses, etc.

Avantage non négligeable : vous choisissez si vos contenus sont publics (et indexés dans Google) ou privés (accessibles uniquement via un lien URL).

L’outil représente un véritable atout pour les consultants :

  1. ses contenus sont très bien référencés dans Google ;
  2. vous avez accès à des statistiques précises : nombre de consultations de vos documents, likes, commentaires mais surtout le nombre de téléchargements (que vous pouvez par ailleurs désactiver si vous le souhaitez)
Exemple de statistiques Slideshare

Aperçu de statistiques Slideshare (ici pour ma présentation sur la veille réseaux sociaux)

Adoptez une posture relationnelle

L’intérêt majeur de Linkedin est de développer son réseau professionnel et de networker.

Le réflexe numéro 1 à créer est de systématiser l’ajout d’un contact quelques heures/jours après votre premier échange (physique ou virtuel).

L’autre point concerne les demandes d’ajouts (invitations à entrer en contact). Accepter toutes les demandes n’est pas toujours bien perçu dans la culture française. Pourtant, je vous encourage à réfléchir en vous appuyant sur la théorie des liens forts et des liens faibles de Granovetter. Dans un monde où les mutations sont rapides, un lien faible peut rapidement devenir un prescripteur potentiel.

Networker sur Linkedin

Partagez votre veille et contribuez au débat

Pour que votre présence soit réelle utile, intéressez vos cibles et partagez des contenus susceptibles de les intéresser. Au-delà des articles qui peuvent intéresser votre audience, tentez au maximum de publier des informations différenciantes, i.e. qui n’ont pas été déjà vues et revues. Cette capacité à pousser des contenus originaux affirmera votre leadership et votre savoir-faire.

Relayer des contenus écrits par d’autres est certes un plus (c’est rapide !), mais ce qui fera la différence sera aussi votre capacité à exprimer vos points de vue, vos regards et vos opinions sur des sujets liés à votre secteur d’activité. Plusieurs moyens sont à votre disposition, à utiliser méthodiquement pour diversifier le format de vos messages :

  • ajoutez une accroche, un texte qui accompagne le partage d’un article
  • écrivez des statuts de réflexion sans lien sortant (favorisé par l’algorithme de Linkedin ?) pour lancer un débat
  • bloguez avec l’outil Pulse si votre message est plus long ou mérite un argumentaire détaillé
  • participez à la conversation sur les publications de vos contacts. Bref, contribuez au débat !

Un élément est essentiel : la diversification des contenus sur la forme et sur le fond évite de lasser votre audience et favorise un meilleur engagement. Cela est d’ailleurs l’un des facteurs clés d’une stratégie de présence sur les réseaux sociaux qui fait le fil rouge de mes formations.

Enfin, vous vous posez probablement LA question à laquelle j’ai droit pour chacun de mes cours ou conférences liés à la stratégie digitale : comment trouver des contenus pour animer mon compte Linkedin ? La réponse est simple : faites de la veille ?

Pour vous aider, je vous recommande de lire mes 5 conseils pour organiser sa veille sur les réseaux sociaux.

Soyez actifs sur Linkedin au bon moment

Inutile pour vous d’utiliser Linkedin quand personne n’y est connecté. Tentez au maximum d’y être présent lorsque l’audience du réseau social est à son maximum.

En s’appuyant sur les données de l’étude menée par Antoine David, le bon moment pour être actif sur Linkedin est le matin entre 7h et 9h (voire 10h), de préférence le lundi ou le vendredi matin.

Pics d'audience sur Linkedin par jour et heure

Etude Antoine David

Exploitez la puissance du moteur de recherche de Linkedin

Enfin, la dernière partie de mon intervention concernait l’utilisation du moteur de recherche. Avec la refonte de Linkedin en janvier 2017, le réseau social a intégré de puissants opérateurs qui vous permettront de rechercher précisément des profils. Ces opérateurs fonctionnent comme ceux que j’ai déjà présenté pour affiner vos recherches Twitter ou vos requêtes Google. Je détaille leur utilisation dans cet article sur Linkedin.

3 exemples concrets suffisent généralement pour vous montrer le potentiel que représente la maitrise de ces outils de recherche :

  1. pour retrouver le profil Linkedin d’un contact que vous avez rencontré en réunion / conférence, mais qui ne vous a pas laissé sa carte de visite ;
  2. pour sourcer des profils liés à un métier donné dans votre région (exemple : des journalistes, des responsables RH, etc.) ;
  3. pour reconstituer l’organigramme d’une entreprise.

En conclusion…

Ces 7 conseils sont les éléments essentiels d’une bonne présence sur Linkedin pour bien prospecter sur Linkedin. Ils constituent un socle de base, nécessaire pour que vous soyez réellement efficace.

Comme pour l’ensemble des réseaux sociaux, pensez votre présence à long terme. Créer des relations durables nécessite de la confiance, basée sur échanges réguliers avec vos cibles.

Par ailleurs, ne négligez pas votre réputation. Toutes vos actions sur Linkedin auront un impact, positif ou négatif sur la structure à laquelle vous êtes rattachés. Que vous le souhaitiez ou non ?

Enfin, je n’ai ici pas parlé du recours aux pages entreprises puisque l’audience de cette conférence était composée principalement de consultants indépendants. Ce point pourra faire l’objet d’un article à part entière, en y abordant l’importance d’une bonne stratégie d’employee advocacy où vos salariés deviennent les premiers ambassadeurs de votre marque.

Vous souhaitez optimiser votre présence sur Linkedin pour développer votre business ? Vous aimeriez former vos collaborateurs sur ce réseau social pour améliorer votre visibilité ? Contactez-moi (06.66.84.97.43 ou par mail à bryan@ouest.digital), je peux vous proposer une formation adaptée à vos enjeux.

 

Retrouvez le support de présentation de ma conférence « comment prospecter efficacement avec Linkedin » :

Advertisements

Un commentaire

  1. Merci Bryan pour cet article. Des rappels et des trucs utiles que j’avais un peu oubliés. Et une info nouvelle pour moi : le coup du 7-9.

    Pour un niveau de débutant à moyen, cet article est un des premiers à lire parmi la littérature gratuite disponible sur le Web.

    J’aurais personnellement quelques nuances à apporter :
    – si on ne sélectionne pas ses contacts, si on ne refuse aucune demande, on peut à moyen terme donner l’impression de s’éloigner de son domaine de compétence
    – si on blogue et/ou tweete régulièrement, il peut être utile de connecter son blog et son compte Twitter a son compte LI de manière à ce que ses posts soient automatiquement republiés sur LI. A condition toutefois d’être certain que ses cibles LI soient intéressées ou sensibles à ces posts.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

``