Accueil > « Le pOD » : le podcast social media de l'agence Ouest Digital > đŸ’Œ đŸ‘„ Affirmer sa marque employeur sur les rĂ©seaux sociaux (Le pOD, Ă©pisode #19)

đŸ’Œ đŸ‘„ Affirmer sa marque employeur sur les rĂ©seaux sociaux (Le pOD, Ă©pisode #19)

Notes de l’épisode 19 du pOD : pour ce dix-neuviĂšme Ă©pisode, nous Ă©changeons ensemble sur la question de la marque employeur. Retrouvez ci-dessous les principaux Ă©lĂ©ments abordĂ©s durant cet Ă©pisode (pour rappel, ce sont des notes 😉), ainsi que diffĂ©rents liens et ressources utiles pour approfondir votre rĂ©flexion.

Vignette de l'Ă©pisode 19 du pOD, le podcast qui dĂ©cortique les problĂ©matiques des mĂ©dias sociaux avec une dose de stratĂ©gie, proposĂ© par l’agence Ouest Digital


Ecouter l’Ă©pisode

Avant-propos

Pourquoi est-ce que l’on a choisi d’aborder ce sujet ? Cela fait plusieurs mois que le sujet nous trottait dans la tĂȘte car on le travaille pour plusieurs de nos clients. Le dĂ©clic est venu suite au recrutement que nous avons lancĂ© pour l’agence, en avril dernier. Vous ĂȘtes peut-ĂȘtre vous aussi, actuellement, en pĂ©riode de recrutement.

Et la question de la marque employeur est plus que jamais au cƓur des sujets pour une entreprise, pendant cette pĂ©riode. Comment ĂȘtre une entreprise attirante ? Comment donner envie aux meilleurs candidats de venir rejoindre notre Ă©quipe et pas une autre ?

On répond à toutes ces questions avec Bryan dans cet épisode et on vous partage notre expérience et nos découvertes sur le sujet ! 

Les intervenants sur cet Ă©pisode de podcast sont donc :

  • Gwen, chef de projet social media Ouest Digital
  • Bryan, co-fondateur Ouest Digital

Axe 1 – La marque employeur : les fondamentaux

La marque employeur, c’est l’image d’une organisation auprĂšs de ses candidats potentiels, mais aussi auprĂšs de ses collaborateurs et collaboratrices. Ce dernier aspect est souvent nĂ©gligĂ© mais il est tout aussi important.

« On fait beaucoup de parallĂšle entre le marketing classique et la marque employeur. » – Bryan

Comme pour un produit ou un service, l’idĂ©e est de dĂ©velopper une stratĂ©gie dĂ©diĂ©e Ă  l’attractivitĂ© de son entreprise. SchĂ©matiquement ici : 

  • le produit c’est l’entreprise ;
  • les prospects Ă  “convertir”, ce sont les potentiels candidats et candidates ;
  • et les clients Ă  “fidĂ©liser”, ce sont les collaborateurs et collaboratrices. 

« L’objectif de la marque employeur ce n’est pas de dĂ©velopper l’image d’un produit ou d’un service, mais celle de l’entreprise, dans une optique de recrutement puis de fidĂ©liser. » – Bryan

L’utilitĂ© de travailler sa marque employeur sur les rĂ©seaux sociaux, est donc : 

  • d’attirer des candidates et candidats dans son entreprise. Aujourd’hui, on ne cherche plus un travail de la mĂȘme maniĂšre qu’il y a quelques annĂ©es. On a besoin de trouver un travail oĂč l’on se sent bien, en phase avec les valeurs de l’entreprise et oĂč l’ambiance nous correspond.
  • de fidĂ©liser ses collaboratrices et collaborateurs sur le long terme. Le fait de partager des coulisses des journĂ©es de travail, d’organiser des temps d’échange et de partage entre eux peut crĂ©er un sentiment d’appartenance et de bien-ĂȘtre au sein de l’entreprise.

« Comme pour un produit avec le marketing classique, un candidat va aussi chercher des infos sur internet pour connaĂźtre l’entreprise et savoir ce que l’on dit d’elle. » – Bryan

Les candidats, lors de leur recherche d’emploi, ont un comportement proche de celui du consommateur. Ils vont se renseigner sur l’entreprise et tout ce qu’ils liront sur internet aura une influence dans leurs choix (comme pour l’achat d’un produit) :

  • Les rĂ©seaux de la marque : ils vont ĂȘtre attentif Ă  ce que la marque dit d’elle ;
  • Les rĂ©seaux sociaux des collaborateurs : ils vont Ă©galement regarder ce qu’ils disent de leur situation dans l’entreprise. Cela peut rassurer les candidats ou au contraire les faire fuir ;
  • Les rĂ©seaux sociaux des dirigeants : ici, ils pourront voir ce qu’ils incarnent en termes de valeurs, de savoir-faire, etc.
  • Toute autre information prĂ©sente sur internet pour savoir ce que l’on dit de cette entreprise et quelle est sa rĂ©putation.

« Je sais que c’est difficile Ă  entendre dans un pays oĂč le taux de chĂŽmage est Ă  8%, mais c’est la rĂ©alitĂ© : dans beaucoup de secteurs d’activitĂ©, on a du mal Ă  recruter comme l’agriculture, le BTP, l’ingĂ©nierie, l’informatique etc. » – Bryan

« Il y a quelques annĂ©es, la marque employeur ne concernait que -ou principalement- les secteurs d’activitĂ© qui avaient du mal Ă  recruter. Mais maintenant ce n’est plus le cas, ça concerne tout le monde. » – Bryan

On pourrait donc penser que la marque employeur ne concerne pas toutes les entreprises, seulement celles oĂč les mĂ©tiers sont en tension, oĂč l’on a des difficultĂ©s Ă  recruter. C’était le cas il y a quelques annĂ©es, mais plus forcĂ©ment le cas aujourd’hui. 

Depuis plusieurs mois, cela s’Ă©tend Ă  de plus en plus de secteurs d’activitĂ© et de mĂ©tiers, pour d’autres raisons :

1ïžâƒŁ Attirer des candidats en adĂ©quation avec les valeurs de l’entreprise et les Ă©quipes. Mais Ă©galement attirer les meilleurs candidats. Pour beaucoup d’entreprises, recevoir un gros volume de candidatures Ă  chaque recrutement n’est pas un souci, le souci c’est la qualitĂ© des candidatures.

2ïžâƒŁ Faire la diffĂ©rence au moment du choix du candidat. Parfois, les candidats peuvent avoir plusieurs offres d’emplois et cette personne peut hĂ©siter. Elle doit donc pouvoir avoir les clĂ©s pour choisir votre entreprise plutĂŽt qu’une autre.

3ïžâƒŁ FidĂ©liser l’interne et limiter le turn over. Le coĂ»t d’un recrutement et d’une intĂ©gration n’est pas nĂ©gligeable pour une entreprise. Donc autant prendre le temps de recruter les bonnes personnes, qui voudront rester sur le long terme. 

« J’ai la sensation que cela va s’Ă©tendre de plus en plus Ă  toutes les entreprises. D’autant plus qu’avec la crise, les candidats recherchent aujourd’hui des entreprises porteuses de valeurs. » – Bryan

Axe 2 – Travailler sa marque employeur sur les rĂ©seaux sociaux : les Ă©tapes clĂ©s

« On va travailler de la mĂȘme maniĂšre que pour le lancement d’un produit ou un service. » – Bryan

Les étapes clés pour développer sa marque employeur sur les réseaux sociaux sont : 

1ïžâƒŁ DĂ©finir la promesse employeur. Tout comme pour vos arguments commerciaux Ă  destination de vos clients, il s’agit ici de recenser vos arguments et votre promesse Ă  destination des candidats potentiels. Ces arguments constituent la raison qu’ils ont de rejoindre votre entreprise. 

💡 Par exemple : 

  • La politique de rĂ©munĂ©ration et autres avantages : intĂ©ressement, participation, congĂ©s payĂ©s, RTT, flexibilitĂ© du temps de travail, tĂ©lĂ©travail etc. ; 
  • Ce qui vous diffĂ©rencie de vos confrĂšres et consoeurs sur les sujets RH ; 
  • Contexte, challenge, perspectives, opportunitĂ©s, organisation du management etc. ; 
  • Culture d’entreprise, histoire, valeurs, vision etc. 

Ce sont d’ailleurs souvent les rĂ©ponses aux questions que se posent les candidates et candidats 😉

« On le fait pour des produits, alors pourquoi pas pour une entreprise ? » – Bryan

2ïžâƒŁ Mettre en Ɠuvre les Ă©lĂ©ments de sa promesse en interne. Il s’agit ici de s’assurer  que ces promesses sont effectivement en place dans l’entreprise. Ne cherchez pas Ă  mettre des paillettes sur la rĂ©alitĂ©, le candidat s’en rendra forcĂ©ment compte une fois dans l’entreprise. 

3ïžâƒŁ CrĂ©er des contenus qui viennent prouver et dĂ©montrer cette promesse. CĂŽtĂ© contenu, misez sur des Ă©lĂ©ments trĂšs « corporate » pour faire connaĂźtre vos valeurs, la qualitĂ© de vie au travail, les possibilitĂ©s d’Ă©volution, le savoir-faire des Ă©quipes, les avantages, etc. 

💡 Par exemple : 

  • Des citations de collaborateurs
  • Des photos de l’ambiance et l’environnement de travail
  • Des « vis ma vie »
  • Des instants de vie pro mais aussi plus lĂ©ger 
  • Des portraits ou tĂ©moignages de collaborateurs 
  • Les valeurs et les engagements de l’entreprise

Ces contenus sont à diffuser sur vos réseaux sociaux et à intégrer dans votre planning éditorial.

4ïžâƒŁ Impliquer l’interne et dĂ©ployer un programme “employĂ© ambassadeur” (Employee Advocacy). Vous pouvez faire parler vos salariĂ©s en les incitant Ă  partager des choses, prendre la parole sur les rĂ©seaux sociaux, etc. À condition que les bases soient saines.

Un candidat va regarder ce que l’entreprise dit d’elle, mais aussi ce que l’on dit d’elle. Notamment au travers de ses collaborateurs et collaboratrices.

5ïžâƒŁ Suivre la rĂ©putation de votre entreprise. Vous pouvez regarder ce que l’on dit de votre entreprise sur des sites d’avis comme sur My job glasses, ou encore les commentaires sur les rĂ©seaux sociaux etc.

6ïžâƒŁ Analyser les KPI. Vous pouvez analyser l’audience, l’engagement, mais aussi le volume et la qualitĂ© des candidatures que vous recevez. Un autre indicateur qualitatif est de demander en entretien ce qui a donnĂ© envie aux personnes de postuler.

 

« Alors forcĂ©ment quand on parle de marque employeur on pense tout de suite Ă  LinkedIn. » – Bryan 

Les réseaux sociaux sur lesquels vous pouvez travailler votre marque employeur : 

✅ LinkedIn, le rĂ©seau social orientĂ© « BtoB et recrutement ». Vous avez raison de penser Ă  LinkedIn pour travailler votre marque employeur. C’est le rĂ©seau social professionnel par excellence. Cette plateforme valorise les parcours et les compĂ©tences des collaborateurs via leurs profils et les entreprises via les pages. 

Linkedin est idĂ©al pour dĂ©buter. Cela simplifie d’autant plus le dĂ©ploiement de programme d’Employee Advocacy. En tĂ©moigne le nombre de formations Linkedin que l’on rĂ©alise depuis 2 ans Ă  destination des collaborateurs et collaboratrices d’entreprises. 

⚠ Attention cependant Ă  ne pas se limiter Ă  Linkedin. En effet, un candidat ou une candidate ne regarde pas uniquement Linkedin (mĂȘme si c’est souvent le 1er point de contact), mais tous les supports de communication d’une entreprise. 

Il ne faut donc pas sous-estimer les rĂ©seaux sociaux que l’on qualifie de « BtoC ». Ces derniers vont aider notamment Ă  : 

  • Rajeunir l’image d’une entreprise ; 
  • Aller chercher un public plus jeune ; 
  • Casser une image parfois froide ;
  • Humaniser avec des contenus plus lĂ©gers et drĂŽles (qui n’auraient pas trop leur place sur Linkedin)

Dans les réseaux sociaux BtoC, on retrouve notamment Instagram et TikTok.

✅ Instagram le rĂ©seau social de l’image. En effet, on oublie trop souvent Instagram, mais si vous avez une cible plutĂŽt jeune, travailler votre marque employeur sur Instagram est une bonne idĂ©e. Les 20-25 ans y sont beaucoup trĂšs prĂ©sents. 

Nous avons nous mĂȘme Ă©tĂ© Ă©tonnĂ© de voir Ă  quel point notre compte Instagram a Ă©tĂ© citĂ© lors des entretiens, lorsqu’on demandait aux candidats de nous dire ce qui leur avait donnĂ© envie de postuler chez nous 😉  

✅ TikTok le rĂ©seau social de la vidĂ©o pour les « jeunes ». Ce rĂ©seau Ă©merge de plus en plus depuis un an. Et cette plateforme casse les codes du recrutement en allant encore plus loin qu’Instagram, en misant sur l’humour avec les challenges et les dĂ©fis.

L’exemple de la SNCF est Ă  ce titre trĂšs intĂ©ressant pour faire connaĂźtre des mĂ©tiers mĂ©connus ou donner envie de rejoindre l’entreprise.

Pour aller plus loin sur le sujet des vidĂ©os sur les rĂ©seaux sociaux, nous vous recommandons d’Ă©couter : « CrĂ©er des vidĂ©os exploitables pour les rĂ©seaux sociaux, avec Cyril LefĂšvre (Le pOD, Ă©pisode #18)« 

« Pour conclure, tout dĂ©pend de vos objectifs et de votre cible. Mais ne partez pas du principe que Linkedin suffit. PrivilĂ©giez un mix entre les diffĂ©rentes plateformes sociales. » – Bryan 

Axe 3 – Conseils et astuces pour se dĂ©marquer

« Soyez authentique pour faire ressentir l’atmosphĂšre qui rĂšgne dans votre entreprise. » – Bryan

Voici quelques conseils pour vous démarquer dans votre communication de marque employeur : 

  • Restez authentiques : cela se sentira si vous jouez un rĂŽle. D’autant que vous y perdrez sur le long terme si vous attirez des candidats sur des fausses promesses. 
  • Utilisez un ton accessible et lĂ©ger : les internautes doivent presque se sentir comme faisant partie de l’entreprise.
  • Faites ressentir l’atmosphĂšre de l’entreprise : on doit percevoir Ă  travers votre communication l’ambiance qui rĂšgne dans l’entreprise.

À l’inverse, les erreurs à ne pas commettre : 

❌ N’attendez pas un recrutement pour travailler votre marque employeur. N’oubliez que la confiance se crĂ©e dans la durĂ©e, donc anticipez. C’est le mĂȘme principe que de se poser la question d’aller sur les rĂ©seaux sociaux quand votre produit est dĂ©jĂ  lancĂ©.

❌ Ne tentez pas de faire de l’humour sur des sujets sensibles. Qui dit sujet sensible, dit rĂ©actions et les rĂ©actions ne seront pas forcĂ©ment celles attendues. Si vous n’ĂȘtes pas sĂ»r, abstenez-vous.

❌ Ne pas avoir d’homogĂ©nĂ©itĂ© entre vos supports de communication. Soyez cohĂ©rent entre vos diffĂ©rents supports de communication pour ne pas crĂ©er de confusion ou de doute auprĂšs des candidats. 

Pour conclure ce sujet

Les clés du succÚs pour développer votre marque employeur sur les réseaux sociaux : 

  • Attirer les meilleurs candidats et se dĂ©marquer pour leur donner envie de venir travailler chez nous ; 
  • Prouver ce que l’on fait pour que les candidats aient envie de postuler dans notre entreprise ;
  • FidĂ©liser vos collaborateurs.

6 étapes pour affirmer sa marque employeur sur les réseaux sociaux
Cette infographie vous plait ? Vous pouvez la partager sur votre site Ă  l’aide de l’embed code au format html ci-dessous (celui-ci inclus naturellement la source en lĂ©gende) :

<img src="https://www.keepitsimple.fr/wp-content/uploads/2021/07/etapes-affirmer-marque-employeur-reseaux-sociaux.png" alt="Infographie - 6 étapes clés pour affirmer sa marque employeur sur les réseaux sociaux - © Agence Ouest Digital" />
Source: <a href="https://www.keepitsimple.fr/affirmer-marque-employeur-reseaux-sociaux-974993">Keep it Simple - Affirmer sa marque employeur sur les réseaux sociaux (Le pOD, épisode #19)</a>

S’abonner au podcast « Le pOD »

A chaque sortie d’un Ă©pisode, nous ajouterons dans la rubrique Podcast de Keep it Simple un article intĂ©grant le lecteur pour Ă©couter le podcast, ainsi que les notes et les ressources citĂ©es dans l’épisode.

Vous pouvez aussi vous abonner sur votre plateforme d’écoute prĂ©fĂ©rĂ©e pour ne rater aucun Ă©pisode :

Si vous souhaitez nous suggĂ©rer des idĂ©es de sujets Ă  traiter ou encore si vous ĂȘtes intĂ©ressĂ©s pour ĂȘtre notre future invitĂ©(e), n’hĂ©sitez pas Ă  commenter cet article ou Ă  nous contacter : podcast@ouest.digital.

À propos Gwendoline Moreau

Je conseille et accompagne les clients de l’agence Ouest Digital (entreprises, collectivitĂ©s et associations) dans le dĂ©veloppement de leur prĂ©sence sur les mĂ©dias sociaux. Je contribue Ă©galement Ă  la stratĂ©gie de communication social media de l'agence et Ă  la crĂ©ation de nouveaux projets internes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

``