Accueil > Actualités & Brèves > Que change la mise à jour du pixel de suivi Facebook ?

Que change la mise à jour du pixel de suivi Facebook ?

Après les récentes mises en cause de la sécurité des réseaux sociaux (Google+ et l’affaire Cambridge Analytica), les utilisateurs deviennent de plus en plus méfiant à l’égard des outils de suivi publicitaires. Pour essayer de retrouver de la confiance, Facebook change le fonctionnement de son pixel pour adopter le cookie interne. Aussi appelé cookie first-party. Ce changement fait écho à ceux de Google et Microsoft récemment.

Page d'accueil de Facebook

En quoi consiste cette nouveauté de la part de Facebook ?

Si vous gérez un pixel depuis le Business Manager, vous avez reçu récemment un email de Facebook. Ce dernier vous informait « d’une mise à jour importante du pixel ».

En effet, à partir du 24 octobre 2018, Facebook modifie le fonctionnement de son pixel de suivi*. Le pixel Facebook utilisera désormais par défaut un cookie interne qui sera déposé sur les ordinateurs des visiteurs afin de leur montrer les publicités les plus pertinentes. Ce changement sera automatique.

Mail envoyé par Facebook - Mise à jour importante du pixel

Jusqu’à maintenant, Facebook utilisait uniquement les cookies de services tiers pour assurer le suivi des visiteurs. Mais depuis peu de temps, ces cookies sont davantage bloqués par certains navigateurs, ceux-ci étant considérés comme intrusifs :

  1. sur Safari avec la mise en place d’Intelligent Tracking Prevention (ITP) (15% de parts de marché) ;
  2. et bientôt par Firefox (6% des parts de marché).

Par conséquent, le pixel Facebook pouvait perdre la possibilité de suivre des millions de personnes suite aux décisions d’Apple et Mozilla.

Pour rappel, un cookie est un petit fichier généré par le site Internet visité et déposé sur l’ordinateur. Il peut avoir plusieurs utilités. Par exemple :

  • le fait de se ré-authentifier automatiquement sur un site Internet ;
  • d’enregistrer des décisions de l’utilisateur avec une durée de vie déterminée ;
  • le consentement des utilisateurs concernant les suivis statistiques (que l’on voit fleurir depuis la mise en place du RGPD le 25 mai 2018).

Un changement par défaut dans Business Manager

Pour éviter à Facebook d’être impacté par ces différents blocages, le réseau social change sa politique. Il active donc par défaut la mise en place de cookies internes chez les visiteurs.

Les nouveaux cookies ne seront donc plus bloqués d’emblée par les navigateurs évoqués précédemment. Ainsi, il sera possible d’utiliser l’outil d’analyse de Facebook pour mesurer les performances des publicités en rapport avec les actions réalisées sur le site Internet (achat, téléchargement…).

Concrètement, qu’est-ce que cela change ?

En réalité, le changement est imperceptible pour la plupart des gestionnaires d’un compte Business Manager car l’option sera activée par défaut. L’interface vous permettra tout de même de revenir à l’ancien système des cookies tiers si vous le souhaitez.

A noter que Google (pour Google Analytics et AdWords) et Microsoft ont fait également un changement pour aller dans ce sens.

En revanche, pour les éditeurs de sites Internet, il pourra être utile de réviser votre politique d’utilisation des cookies. A noter que celle-ci est obligatoire pour informer vos visiteurs depuis la mise en place du RGPD en mai 2018.

Si vous ne savez pas comment créer votre politique d’utilisation des cookies, voici un retour d’expérience de ce que l’on réalise pour notre agence Ouest Digital et ses clients :

  • choix 1 : rédaction d’un texte complet spécifiant les cookies utilisés sur les sites de nos clients et mise en place d’une solution technique de recueil du consentement (relativement fastidieux mais simple à mettre en place comme tarteaucitron.js, – gratuit pour un seul site – et recommandé par la CNIL) ;
  • choix 2 : utilisation d’une solution centralisée pour la collecte du consentement et la mise à jour en temps réel de la politique de cookies (méthode plus rapide mais nécessite l’utilisation d’un outil). Pour cela, nous vous vous recommandons iubenda (lien affilié – 10% de réduction)* que nous utilisons pour nos clients.

En résumé

Ce changement apporte davantage de clarté dans les mécanismes de suivi de conversion des visiteurs de sites Internet. Facebook s’adapte donc à la problématique globale d’avoir plus de transparence.

Cette vision était poussée par le RGPD et anticipe peut-être les futurs changements demandés par le prochain règlement européen sur la vie privée « ePrivacy ».

De plus, il y a de fortes chances que ce changement apporte des statistiques plus précises. Le cookie interne sera en effet plus performant que les cookies tiers puisque les personnes qui utilisent des bloqueurs comme AdBlock seront pris en compte (tant qu’ils prennent en compte les cookies internes).

Des données plus sûres et plus précises, c’est du gagnant-gagnant pour tout le monde.

  1. Si vous souhaitez configurer vous même la fonctionnalité, rendez-vous sur l’interface de Business Manager.
  2. Au sein du Gestionnaire d’événements, vous trouverez la colonne Mesure et Rapport dans laquelle se trouve l’option Pixel.
  3. Vous verrez alors un encart vous proposant de vérifier les paramètres de pixel et de cookies.
  4. Vous trouverez alors l’option pour modifier le paramètre.

Pixel de suivi Business Manager (Facebook)

* Le pixel de suivi Facebook est une petite image sur votre site Internet qui se télécharge sur le poste du visiteur. Il vous permet de suivre le comportement de l’utilisateur pour adapter vos publicités.

Par exemple, vous pouvez afficher une publicité sur Facebook à un visiteur qui n’aurait pas terminé son achat sur votre site.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le pixel de suivi Facebook, nous vous invitons à lire cet article. 

Liens utiles


 Si vous choisissez d’utiliser iubenda après avoir utilisé ce lien, vous recevrez 10% de réduction sur votre abonnement la première année. En contrepartie, iubenda reverse à Keep It Simple une commission qui nous sert à payer les frais relatifs au blog (nom de domaine, hébergement, thème, etc.) et à rémunérer tout le travail de recherche et de rédaction. C’est le modèle que nous avons choisi afin de vous proposer des contenus gratuits qui soient les plus pertinents et les plus utiles dans votre quotidien.

Advertisements
Partagez sur :

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

suscipit facilisis luctus quis at mi, velit,
``