Accueil > Opinions & Réflexions > Mémoire de fin d'études > Qu’est-ce que l’intelligence économique ?

Qu’est-ce que l’intelligence économique ?

Avant d’approfondir le concept et les outils d’intelligence économique, l’article suivant vise à préciser quelques unes de ses origines, ainsi que le sens que nous lui donnerons par la suite. La vidéo ci-dessus explique de façon très ludique les enjeux liés à l’IE.

Cet article est une synthèse de passages non-confidentiels de mon mémoire de fin d’étude. Certains points méritent donc probablement un approfondissement et des discussions. Ainsi, n’hésitez pas à commenter ou à poser vos questions à la fin de l’article dans la partie réservée à cet effet. Les autres articles issus de mon mémoire sont accessibles ici.

L’Intelligence Economique (IE) est une notion ambivalente, équivoque et polysémique. Le rapport de chaque individu à celle-ci est fonction de ses fondements théoriques, de ses perceptions de la réalité et de ses codes culturels. Par conséquent, le débat sémantique autour de la notion est vif. Afin de mener à bien nos travaux, il convient de préciser le sens que nous lui donnons. En dissociant le concept selon ses deux composantes, nous rejoignons l’analyse d’Eric Delbecque (Delbecque, 2006, chapitre V, p.117-118), précisant que :

1. L’utilisation du terme intelligence fait aussi bien référence à :

    • sa traduction anglo-saxonne (qui désigne l’activité de renseignement exercée par les services d’Etat compétents) quant à l’activité spécifique de collecte d’informations par des moyens légaux ;
    • qu’à sa définition latine intellegere qui signifie « comprendre« , quant au traitement et au recoupement de l’information par la seule logique (au sens philosophique et mathématique du mot) visant à la compréhension des situations, de l’environnement et des jeux d’acteurs.

2. L’emploi du mot économique désigne une finalité et non pas un domaine d’expertise ; l’usage de l’adjectif signalant que la démarche vise à obtenir un avantage compétitif et, à terme, des gains pour l’entité qui la pratique.

Ainsi, l’IE est la compréhension des situations, de l’environnement et des jeux d’acteurs dans l’optique d’obtenir un avantage compétitif et, à terme, des gains pour l’entité qui la pratique. Dit autrement, elle est une habileté à comprendre finement et globalement un environnement complexe et à prendre la bonne décision (D’Almeida, 2001).

Nous pouvons alors affirmer que la philosophie d’une démarche d’IE remonte aux fondements du commerce et des affaires (Laïdi, 2012). Toutefois, les premiers travaux portant sur le management stratégique de l’information apparaissent dans la littérature en tant qu’objet d’étude au cours des années 1960. Le prix en l’honneur de Nobel d’économie, Herbert Simon décrivait la business intelligence, ou renseignement d’entreprise, comme l’exploration de l’environnement afin d’identifier les situations qui appellent à des décisions (Simon, 1960).

Wilensky insiste quant à lui sur le caractère déterminant de l’information dans les processus de décision au sein des entreprises, développant même le concept d’intelligence organisationnelle (Wilensky, 1967) ; selon lui, il convient de produire des connaissances à vocation opérationnelle, et non en l’accumulation brouillonne d’informations. Mais le concept d’intelligence économique apparaitra de façon formelle plus tardivement suite à sa formulation en 1986 par Michael Porter (Porter, 1986). Depuis, l’IE progresse dans tous les pays et les entreprises ayant l’ambition de développer leur position concurrentielle et d’assurer leur avenir.

A ce titre, je vous propose de visionner cette vidéo du dessous des cartes (Arte) qui illustre les enjeux de l’intelligence économique au niveau mondial :

SOURCES :

  • BELLINGER, Gene, 2004. Knowledge Management—Emerging Perspectives. In : [en ligne]. 2004. [Consulté le 14 mai 2013]. Disponible à l’adresse : http://www.systems-thinking.org/kmgmt/kmgmt.htm.
  • D’ALMEIDA, Nicole, 2001. Les promesses de la communication. Paris : Presses universitaires de France. ISBN 2130517110 9782130517115.
  • DELBECQUE, Eric, 2006. L’intelligence économique: une nouvelle culture pour un nouveau monde. Paris : Presses Universitaires de France. ISBN 9782130554172 2130554172.
  • LAÏDI, Ali, 2012. Aux sources de la guerre économique: fondements historiques et philosophiques. Paris : Armand Colin. ISBN 9782200277819 2200277814.
  • PORTER, Michael E, 1986. L’avantage concurrentiel. Paris : InterEditions.
  • SIMON, Herbert Alexander, 1960. The New Science of Management Decision. New York : s.n.
  • WILENSKY, Harold, 1967. Organizationnal Intelligence: Knowledge and Policy in Government and Industry. New York : Basic Books.

Advertisements
Partagez sur :

À propos Bryan

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

leo Nullam odio libero. eget venenatis,
``