Accueil > Boite à outils & tutoriels > Comment exporter les résultats d’une recherche Twitter dans un tableur ?

Comment exporter les résultats d’une recherche Twitter dans un tableur ?

Il existe plusieurs outils gratuits pour exporter des résultats d’une recherche Twitter dans un tableur. Mais ces outils sont limités par l’API du réseau social : vous ne pourrez donc pas enregistrer les tweets ayant été publiés 7 jours avant votre requête. Pour contourner ce problème, je vous propose de découvrir ma méthode préférée : le scraping de la page de résultats.  

exporter-tweets-tableur

 

Cette méthode est similaire à celle que je vous proposais pour exporter les membres d’une liste Twitter dans un tableur (lire ici). Nous allons également utiliser Scrape Similar. Cette extension est plus que précieuse pour tout professionnel du web, puisqu’elle vous permet d’extraire (« scraper » dans le jargon technique), très facilement le contenu structuré d’un site.

Une fois l’extension installée, nous allons procéder à notre recherche sur Twitter. Prenons un exemple d’actualité : l’analyse des tweets à propos du chômage des deux candidats finalistes de la primaire de la gauche, depuis leur inscription sur Twitter.

Construisez votre requête grâce aux opérateurs de recherche Twitter, puis sur la page de résultats, sélectionnez « récemment » pour obtenir l’ensemble des tweets qui répondent à votre requête :

exemple-resultats-twitter

cliquez ici pour accéder à cette page de résultats

Une fois sur votre page, scrollez tout en bas de la page de résultats pour faire apparaitre l’ensemble des messages, jusqu’à faire apparaitre le logo de Twitter et le texte « Retour en Haut ». Si vous avez un grand nombre de tweets, je vous suggère d’utiliser l’extension pour Chrome « Simple Autoscroll » qui fera le travail à votre place.

Vous peinez à suivre le marché des outils de veille, l’actualité des réseaux sociaux ou les tendances digitales tant les innovations et les mutations sont rapides ? Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement ma newsletter hebdomadaire ▶︎ Cliquez ici

Sélectionnez ensuite un tweet en mettez en surbrillance le nom complet de l’émetteur, son nom d’utilisateur et le texte du tweet, puis effectuez un clic droit. Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur « Scrape Similar » :

scrape-similar-resultats-twitter

Une pop-up devrait s’ouvrir sur votre ordinateur et afficher des informations structurées de la façon suivante :

scrape-similar-resultats-twitter2

Avant de poursuivre, assurez-vous que dans Selector > Xpath (en haut à gauche), le chemin soit le suivant : //li/div/div

A ce stade, l’ensemble des données sont bien reconnues, mais il reste à créer les colonnes de votre futur fichier. Pour cela, dans Columns, entrez les informations suivantes :

  • Xpath : ./div/a/strong (Nom complet)
  • Xpath : ./div/a/span/b (id compte)
  • Xpath : ./div/p (Tweet)
  • Xpath : ./div/small/a/@href (URL Tweet)
  • Xpath : ./div/small/a/@title (Publié le)
  • Xpath : ./div/div/span[2]/span/span (Nombre de RT)
  • Xpath : ./div/div/span[3]/span/span (Nombre de Like)

A la fin de ces réglages, cliquez sur « Presets » pour enregistrer ces paramètres. Cela vous évitera de refaire cette manipulation lors de prochains exports Excel.

Notez que « Name » équivaut à l’étiquette de votre champ. Vous êtes libres de les nommer comme bon vous semble et d’ajouter ceux dont vous avez besoin. Par ailleurs, pour ajouter une colonne, cliquez sur le petit (très petit même) icône + après le champ « Name ». De la même façon s’il y a un champ dont vous ne souhaitez pas, vous pouvez le supprimer avec l’icône -.

A la fin de votre manipulation, vous devriez ainsi avoir quelque chose qui ressemble à cela :

parametres-scrape-similar-resultats-twitter

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à exporter vos données dans votre tableur préféré :

  • en ligne dans Google Documents : « Export To Google Docs »
  • en local sur Excel ou Open Office : « Copy To Clipboard », puis en collant vos données

Dès que vos tweets sont importés dans votre tableur, effectuez quelques retouches pour nettoyer votre fichier avant d’effectuer vos analyses (statistiques descriptives, analyse sémantique, etc.).

Retouche 1 : supprimez les lignes vides, qui correspondent aux likes de vos abonnements sur les tweets de votre page de résultats (ce que Twitter appelle les « social proofs », son système de recommandation sociale). Pour cela, filtrez les lignes où la colonne A (Nom Complet) est « vide » puis supprimez les.

filtrer-resultats-twitter

 

Retouche 2 : Transformer la colonne D du lien URL du Tweet en lien hypertexte cliquable pour y accéder directement en ligne.

Pour cela, insérez une colonne en E, puis combinez deux formules : CONCATENER pour créer le lien URL sous la forme http://twitter.com, puis LIEN_HYPERTEXTE pour rendre le lien actif. Dans notre exemple, cela donne la formule : =LIEN_HYPERTEXTE(CONCATENER(« https://twitter.com »;D2)). Une fois les liens hypertextes créés, masquez la colonne D pour ne pas perdre le lecteur :

transformer-resultats-twitter

Vous pouvez également retoucher les autres colonnes en fonction de l’utilisation que vous souhaitez réaliser de ces tweets par supprimer les termes « Retweets » ou « J’aime » via la fonction rechercher/remplacer. A la suite de quoi vos analyses sont simples à réaliser grâce aux tableaux croisés dynamiques.

 

About these ads
Vous avez aimé cet article ? Donnez lui une note !
1 étoile ? Mince, l’article ne vous a pas plu ?2 étoiles ? OK, je ferai mieux la prochaine fois !3 étoiles ? Ouf, j’ai la moyenne !4 étoiles ? Merci, c’est sympa :-)5 étoiles ? Au top, merci beaucoup ! (5 vote(s) pour une moyenne de 4,60 sur 5)
Loading...

Un commentaire

  1. Bonjour, et premièrement merci beaucoup pour cette astuce.
    Est il possible via scrape similar de recueillir si oui ou non une photo a été partagée?
    Cordialement

Commenter

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *

*

``